La maladie de Crohn a un réel impact sur le travail

Les personnes qui souffrent de la maladie de Crohn se retrouvent souvent dans une situation particulièrement complexe. Cette inflammation chronique de l’intestin est handicapante et peut rendre le quotidien cauchemardesque.

Les symptômes désagréables de cette maladie perturbent le quotidien

Les patients doivent jongler avec les symptômes ainsi qu’avec les complexités de cette maladie et avec leur activité professionnelle. Cette dernière est souvent perturbée, car la maladie de Crohn n’est pas anodine. Elle s’attaque aux intestins, elle est la cause d’une inflammation chronique qui entraîne une restriction alimentaire et un traitement afin d’éviter les symptômes désagréables. Les personnes concernées estiment qu’elles ne peuvent pas réaliser certaines tâches, cette maladie est même considérée comme un frein dans le domaine professionnel.

Une extrême fatigue peut s’avérer particulièrement préjudiciable pour les malades

Il est important de noter que cette maladie se déclare dans la plupart des cas à l’âge adulte, il est donc difficile de remettre en question l’ensemble de son quotidien. Ils doivent adapter leur vie professionnelle, mais certains sont dans l’obligation de la stopper puisqu’elle n’est plus en adéquation avec la maladie. De plus, certaines émotions négatives ont un impact direct sans doute nocif sur le long terme, c’est le cas pour le stress ainsi que la fatigue. Cette dernière est l’un des symptômes les plus récurrents chez ces patients.

Aujourd’hui, aucun traitement ne permet d’éradiquer réellement cette maladie de Crohn

Il est nécessaire de préciser qu’il ne s’agit pas d’une maladie mortelle, mais elle occasionne tout de même d’importants désagréments. De plus, la médecin doit réaliser des progrès puisque les traitements susceptibles d’éradiquer uniquement cette maladie définitivement ne sont pas à l’ordre du jour. Seuls certains médicaments remboursés par les mutuelles et l’Assurance maladie permettent d’abaisser des symptômes. Malgré ces comprimés, le quotidien reste très complexe pour ces malades qui doivent supprimer quelques aliments de leur repas.

Autres articles sur ce thème

07.08.2017 ·  Posté en: news